Environ 60% de l'eau sur Terre provient de l'espace extra-atmosphérique

Les substances volatiles des météorites ont contribué à la formation de l'atmosphère protectrice de la Terre à ses débuts. Et, grâce à de nouvelles mesures, On estime qu'environ 60% de l'eau sur la Terre provient de cette source..

Cela a créé les conditions pour que la vie sur Terre se développe sous sa forme actuelle, selon cette nouvelle étude réalisée par l'Université de Tübingen, dans laquelle les isotopes de sélénium dans les roches dérivées du manteau terrestre ont été mesurés.

Isotopes Sélénium

À plusieurs endroits, l’équipe de recherche a prélevé des échantillons de roches du manteau, remontées à la surface par des processus tectoniques des plaques et dont la composition en isotopes du sélénium n’a pas changé depuis la formation de la Terre. Les chercheurs ont déterminé la signature isotopique du sélénium dans ces roches. Les isotopes sont des atomes du même élément chimique avec des poids différents.

Le sélénium trouvé aujourd'hui dans le manteau terrestre doit avoir été ajouté après la formation du noyau de la Terre, de sorte qu'il doit venir de l'espace. Géologiquement, au dernier moment de la formation de la Terre, après la formation de notre lune, il y a entre 4 500 et 3 900 millions d'années, comme l'explique María Isabel Varas-Reus, co-auteur de l'étude et membre du groupe de géochimie Isotopos à Tübingen:

Il est possible depuis longtemps de mesurer les isotopes du sélénium à des concentrations élevées, par exemple dans des échantillons de rivières. Cependant, la concentration de sélénium dans les roches à haute température est très faible. Les échantillons doivent se dissoudre à haute température et le sélénium est volatil. Cela rend les mesures difficiles. "Mais récemment, il est devenu possible de mesurer les isotopes de sélénium dans des roches à haute température.

Cette constatation n’est pas si choquante étant donné que, chaque jour,La Terre reçoit environ 100 tonnes de matières extraterrestres sous forme de grains de poussière. 99% de ces grains ont une taille approximative comprise entre 0,05 et 0,5 millimètre.