Après avoir traversé l'Atlantique, le Solar Impulse II a atterri à Séville

À 7h38 du matin, à l’aéroport San Pablo de Séville, le Solar Impulse II, un avion qui fonctionne uniquement à l'énergie solaire. Il a traversé l’Atlantique, en particulier depuis l’aéroport JFK de New York, parcourant près de 6 300 kilomètres en deux jours, 23 heures et 10 minutes.

Il s’agit de la quinzième traversée réussie, ayant déjà traversé Oman, les Indes, le Myanmar, la Chine, le Japon et les États-Unis. Cet avion solaire a pour objectif de faire le tour du monde en ne fournissant que de l’énergie du Soleil à promouvoir l'utilisation des énergies renouvelables, moins de polluants pour l'environnement. L'appareil est plus large qu'un Boeing 747 (d'une aile à l'autre) mais ne pèse que 2,3 tonnes. Il dispose de 17 000 panneaux solaires installés, combinés à des batteries au lithium de grande capacité chargées de fournir de l'énergie à l'avion la nuit.