Moins de 50% des adultes séropositifs en Amérique latine bénéficient d'un traitement

Selon les données de l'OMS, le Le VIH / sida reste l'un des problèmes de santé publique les plus graves au monde, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Jusqu'à la fin de 2012, environ 10 millions de personnes suivaient un traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Cependant, plus de 16 millions de personnes éligibles à ce traitement en vertu des nouvelles directives de 2013 n'ont pas accès aux antirétroviraux.

L'Agence des Nations Unies contre le sida (ONUSIDA) a révélé aujourd'hui que moins de la moitié des adultes infectés par le virus causant le sida en Amérique latine avaient accès à un traitement, en présentant son rapport annuel sur l'évolution de cette maladie dans le monde. Cette année-là, il y a eu 87 000 nouvelles infections, ce qui représente 17% de moins par rapport à l'an 2000, alors que les décès ont été réduits de 31% (de 60 000 à 41 000 cas), comme vous pouvez le voir dans la vidéo qui est en tête de cette entrée.